Ruban de Möbius

Entrée d'un algorithme

Un algorithme s'applique toujours à des valeurs saisies par l'utilisateur de l'algorithme. Par exemple, lorsqu'on lance un programme qui utilise l'algorithme d'Euclide pour calculer le PGCD de deux nombres entiers, le programme doit prévoir la saisie de ces deux nombres ; c'est ce qu'on appelle l'entrée du programme.

On utilise souvent les verbes saisir ou lire pour pour écrire l'entrée d'un algorithme en langage naturel.

Sortie d'un algorithme

D'autre part, on attend toujours d'un algorithme un résultat. La communication de ce résultat constitue la sortie de l'algorithme. Cette sortie prend souvent la forme d'un affichage à l'écran de la calculatrice ou de l'ordinateur. En langage naturel, on utilisera donc le verbe afficher pour écrire la sortie de l'algorithme.

Exemple : entrée et sortie de l'algorithme d'Euclide

Nous sommes à présent capable d'écrire en langage naturel le début et la fin de l'algorithme d'Euclide :

Déclaration des variables :

Entier_1, Entier_2 et PGCD sont des nombres entiers

Entrée :

Saisir Entier_1

Saisir Entier_2

Traitement :

...

Sortie :

Afficher PGCD

Cet algorithme est bien évidemment incomplet : il manque la partie la plus difficile, le coeur du programme, et qui constitue l'algorithme d'Euclide proprement dit. Cette partie s'appelle le traitement. Nous nous en occuperons plus tard.

Voici ce que donne la déclaration des variables, l'entrée et la sortie de l'algorithme d'Euclide avec Algobox :

Entier_1 EST_DU_TYPE NOMBRE

Entier_2 EST_DU_TYPE NOMBRE

PGCD EST_DU_TYPE NOMBRE

LIRE Entier_1

LIRE Entier_2

...

AFFICHER PGCD

Affectation

L'instruction LIRE Entier_1 a pour effet de stopper l'algorithme tant que l'utilisateur n'a pas saisi la valeur du premier des deux nombres dont il veut le PGCD. Après la saisie de cette valeur par l'utilisateur, la variable Entier_1 n'est plus vide : elle contient la valeur saisie par l'utilisateur. L'attribution d'une valeur à une variable s'appelle une affectation. Les instructions LIRE Entier_1 et LIRE Entier_2 ont pour effet d'affecter aux variables Entier_1 et Entier_2 des valeurs saisies par l'utilisateur du programme.

Avec la calculatrice, lorsque vous tapez par exemple 5→A, vous affectez à la variable A le nombre 5.

En langage naturel, cette instruction se dit :

A prend la valeur 5

ou bien :

Affecter la valeur 5 à A

Toujours avec la calculatrice, après avoir affecté la valeur 5 à A, calculez A+2 et vérifiez que vous obtenez 7.

Exercices

Page suivante